Les conseils pour assurer la remise à neuf de son plancher

Rénovation plancher

Lorsqu’il s’agit de rénover une maison ancienne, on s’interroge souvent sur la nécessité de remettre à neuf son plancher. Avec le temps, ce dernier peut perdre sa solidité d’origine et il semble plus bénéfique de procéder à sa restauration. Si le remplacement complet du plancher est parfois inévitable, certains travaux de renforcement peuvent être réalisables. Cet article propose quelques conseils et astuces pratiques pour assurer la rénovation de son plancher.

Le plancher, un élément important dans la structure d’un bâtiment

Afin de mener à bien un projet de remise à neuf de plancher, il est impératif de faire appel à un artisan certifié auprès des entreprises professionnelles comme Paradoxe Rénovation. Ce type de travaux ne doit pas être pris à la légère parce qu’il faut noter en premier lieu qu’il ne s’agit pas d’un revêtement de sol. Le plancher représente en effet un rôle structurel, non esthétique. Directement posé sur la charpente, il a pour mission de supporter les revêtements comme la moquette, le parquet ou encore le carrelage. À cela s’ajoute le poids des personnes et des meubles.

Sa principale fonction est par conséquent manifestement essentielle pour la pérennité et la stabilité de toute la structure entière. D’une manière générale, le plancher doit assurer la sécurité du bâtiment et ne revêt en aucun cas d’une fonction décorative comme le parquet et tous les autres revêtements. Il doit servir comme support de tout type de revêtements de sol. Pour avoir une idée, un plancher traditionnel est constitué de planches de bois clouées sur des pièces de charpente s’appuyant sur des poutres pour soutenir l’installation. À l’heure actuelle, on peut constater des structures faites de béton ou de fer pour assurer la solidité des travaux.

Les différentes étapes préalables pour rénover son plancher

Quelques étapes sont à respecter pour bien procéder à la rénovation d’un plancher. Tout d’abord, ce genre de travaux doit être réalisé selon les normes en vigueur. Pour cela, l’artisan chargé de ce projet doit détecter la nature des désordres affectant les planchers. Pour les modèles en bois, on peut par exemple constater une infestation aux parasites ou une fragilité provoquée par l’humidité. En ce qui concerne les planchers en béton, leur dégradation est surtout causée par les fissures au niveau de la chape qui peuvent engendrer des infiltrations d’eau et une corrosion sur l’armature métallique.

Le professionnel doit poursuivre son intervention par un état des lieux général avant de se lancer dans les gros œuvres. Cette étape est très importante afin d’établir un diagnostic précis de l’état du plancher. En remettant un devis détaillé au propriétaire, ce professionnel préconise en même temps les meilleures techniques à adopter pour assurer la rénovation à entreprendre.

En fonction des résultats de son diagnostic, on peut déterminer s’il faut procéder à un remplacement total ou si des projets de consolidation peuvent être envisagés. Parmi les opérations de rénovation qu’on peut appliquer, il y a le ragréage, l’installation d’une chape sèche ou dalle légère, ou encore le doublage de plancher. Plusieurs types de matériaux sont disponibles pour la rénovation de son plancher : le bois, le béton préfabriqué ou encore les composites.

Laisser un commentaire